Ehler-Danlos - grossesse et maternité

Publié le par Cascades

Cet article, je l'ai commencé en 2018, puis continué en 2020 suite à mes discussions avec Laurie, et voilà, je me bouge enfin pour le finir !
 
Il est complexe, sans doute trop long comme tous mes articles, alors je vais essayer de le découper de manière intelligente... (essayer, on a dit...)
 
Petite mise au point qui me semble utile : cet article est bien sûr basé sur mon expérience et celles des membres de ma famille qui ont un SED.
Ce SED est dit "classique", très hypermobile pour nous et légèrement vasculaire. La partie vasculaire n'est pas considérée comme grave.
Même si je ne suis pas passée loin, il n'y a pas de membre de ma famille en fauteuil roulant.
 
Une autre question importante si vous avez un SED : est-ce que vous êtes prête à le transmettre à vos enfants ? Vos chances de le transmettre sont de 50% à chaque grossesse. Cette question mérite réflexion...
 
Grossesse

 

Globalement, les grossesses se sont bien passées, menées à terme sans grosse difficulté. Une surveillance accrue s'est faite par les médecins suite au SED, mais rien de spécial n'a été signalé.

De mon côté, je venais de finir mon traitement d'occlusodontie, je dormais encore avec une gouttière occlusale, et cela a maintenu mon dos droit pendant la grossesse et l'accouchement.

Pour mes grossesses, j'ai essayé de maintenir le plus possible une activité sportive régulière et me relaxer le plus possible. J'ai donc fait :

  • Yoga de grossesse avec une super prof de yoga.

 

  • Yoga à la maison avec le livre "Bien-être et Maternité" de Bernadette de Gasquet, livre que je conseille fortement, même quand on n'est pas enceinte
    • Ce livre a la particularité d'être indexé par type de douleur, donc vous cherchez la douleur, et cela vous donne les exercices à faire pour la soulager, exercices adaptés à la grossesse, bien sûr
    • Bernadette de Gasquet est prof de yoga et médecin spécialisée dans la rééducation périnéale, elle parle des personnes hyperlaxes : elle connaît le sujet...

 

  • Aquagym pré-natale en collectif et nous avions la chance d'avoir une sage-femme dans l'eau avec nous.
    • J'ai pu faire cette aquagym jusqu'au jour du terme

 

  •  5 minutes d'Eutonie par jour

 

  • Massage par un kiné une fois par semaine, remboursé CPAM : il ne faut pas hésiter à demander une ordonnance à son médecin...

 

  • Port de la ceinture Physiomat, en fin de grossesse, qu'on peut trouver ici, ou d'occasion pas très chère. Les ceintures sont de très bonne qualité, donc vous pouvez les prendre d'occasion.  C'est un bon support du dos, facile à mettre, très léger, qui est invisible sous les vêtements. Je la porte encore lorsque je dois rester debout longtemps.

 

  • En fin de grossesse, j'ai dormi avec un gros polochon dans le lit (longueur 1m40, coût inférieur à 5€ dans un supermarché). J'avais essayé le coussin de grossesse à billes, mais cela s'affaisse au cours de la nuit et ça fait beaucoup de bruit.

 

Toutes ces activités, sauf l'aquagym, je les ai continuées en post-natal.

Au niveau des hormones de grossesse, j'étais encore plus souple qu'avant, mais je n'avais pas l'impression que cela changeait grand chose...

Contrairement à d'autres personnes, je n'ai jamais eu de problèmes pour mettre des chaussures, c'est un avantage d'être souple.😁

 

Accouchement
 
Au niveau accouchement, ça s'est plutôt bien passé, je dirais un accouchement normal.
 
En revanche, pour les membres de ma famille et moi-même, ils sont été plutôt rapides.
Le premier, moins de 6 heures, le deuxième, autour de 30 minutes...  Ne soyez pas trop loin de la maternité...
 
En post-accouchement, vous pourrez de nouveau porter la ceinture Physiomat pour maintenir le bassin en place.
Si vous avez aimé le livre du Dr. de Gasquet, elle en a fait d'autres sur le post-accouchement qui sont très bien.
 
Allaitement

 

Dans le petit manuel de la mère parfaite, vous lirez qu'il faut allaiter votre enfant le plus possible. C'est même mieux pour développer ses fonctions masticatoires. (j'ai fait des tonnes d'articles sur les fonctions masticatoires, je vous laisserai les lire...)

Dans la vraie vie, ce n'est pas toujours possible ou on ne veut pas le faire : vous ferez bien comme vous voulez/pourrez !

Si vous vous voulez allaiter, je vous conseille néanmoins de vous adresser à des associations locales ou nationales (La Leche League, par exemple). A noter que les infirmières de PMI ne sont pas toutes formées à l'allaitement, ce qui était le cas pour moi : si je l'avais écoutée, l'allaitement aurait duré uniquement 3 semaines.😠 Une conseillère de la Leche League m'a permis de le faire durer le temps que je souhaitais.

 

Que vous allaitiez ou non, il faudra bien nourrir cet enfant... Et trouver une position pour le nourrir. Et c'est le moment de vous parler de coussin d'allaitement, qui est un accessoire aussi utile avec des biberons.

De mon côté,  j'ai mis longtemps à trouver le coussin d'allaitement qui m'allait le mieux.  Il fallait répondre aux critères suivants :

- facile à installer et à régler, avec un bon soutien lombaire (exit les coussins à micro-billes)

- sans bruit pour que le bébé puisse s'endormir et la maman aussi  (encore exit les coussins à micro-billes)

- lavable facilement

Pour moi, le coussin idéal était "My Brest Friend", qui se trouve facilement sur Grandir Nature ou sur Amazon

  • réglage facile et qu'on ne refait pas à chaque fois
  • pas de scratch bruyant
  • bon soutien lombaire, on est bien sur un canapé ou une chaise
  • le déhoussage est compliqué, donc je conseille plutôt de mettre des serviettes dessus
  • ne pas prendre la version imperméable car le bébé a trop chaud
  • léger et petit !
  • suffisamment rigide pour que ce soit le coussin qui porte le bébé et pas le bras de la maman qui porte le coussin et le bébé (re re re exit les coussins à billes, donc)
 
Il y a aujourd'hui d'autres marques qui font le même type de produit et qui sont certainement très bien, vous aurez le temps de chercher en fin de grossesse... 😁

 

Oubliez le coussin de grossesse magique qui fait aussi allaitement et coussin pour bébé, c'est une fausse bonne idée. Votre bébé sera beaucoup mieux dans un bon transat...

 

Porte-bébé

 

Un porte-bébé, c'est compliqué à choisir. Le mieux pour cela est d'essayer des porte-bébé en milieu de grossesse, en fin de journée : vous avez déjà un peu mal au dos et vous n'êtes pas encore trop grosse... Vous empruntez alors le bébé d'un copine parce qu'un porte-bébé se choisit avec des vrais bébés...

Mal au dos, oui, ça sera votre état post-accouchement : le porte-bébé doit pouvoir vous soulager avec un bon soutien lombaire.  Vous pourrez aussi compléter avec la ceinture Physiomat pour que votre bassin reste droit.

Pour ma part, on m'avait prêté un Björn, la star des porte-bébés, et je l'ai trouvé catastrophique, car il n'avait pas de soutien lombaire. J'ai acheté une écharpe de portage en tissu très rigide, pas du tout élastique, bien compliquée à mettre, mais dans laquelle j'étais vraiment très bien et mon mari aussi. Il faisait de très longues rando avec le bébé.

Après une chute en arrière sur du goudron, due à mes problèmes de proprioception, je me suis calmée sur les porte-bébé et j'ai préféré la poussette lorsque le sol était correct.

En revanche, pour les sorties courtes, et avec un bébé qui tenait sa tête, et moi un peu remusclée, j'ai adoré le porte-bébé Tonga, qui laisse un bras libre.

Tonga.fr

Je l'ai pris en version non réglable car la boucle me faisait mal.

On en trouve beaucoup en occasions pas chères.

Très très léger, il prend moins de place qu'une couche de bébé !

 

 

 

Voilà, cet article est fini... Il est bien trop long comme prévu, mais je n'ai pas trouvé comment le réduire.

Tous les commentaires et questions sont les bienvenus. Un pseudo suffit et vous n'avez pas besoin de rentrer votre adresse e-mail, sauf si vous voulez une réponse privée.

A bientôt !

[crédit photo - Daniel Reche/ Pexels]

 

Si vous voulez un enfant, vous vous poserez sans doute la question de la tétine... Voici un élément de réponse pour vous aider :

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article