Terrien ou aérien ? l'ancrage en question

Publié le par Cascades

Un ami prof de ski m'a dit un jour : "toi, tu es 100% aérienne". Moui, mais encore ? Pour lui, les personnes se divisaient en 2 catégories, les aériens et les terriens...

Les terriens, ce sont ceux qui recherchent le contact avec la terre en faisant du sport, comme la course à pied, les sports collectifs ou le tennis. Les aériens, ce sont ceux qui préfèrent les sports de glisse.

Dans mon enfance, j'ai toujours été considérée comme très sportive, mais finalement, mes sports préférés, ceux dans lesquels je trouvais mon équilibre, c'étaient bien des sports de glisse, où mon corps avait peu ou pas de contact avec le sol, comme le vélo, le roller, le ski ou la natation. Comme si je n'arrivais à trouver mon équilibre que dans le mouvement.

Les sports de glisse, c'est bien, mais on ne peut pas trouver un ancrage lorsqu'on bouge tout le temps.

J'ai entendu parler d'ancrage pour la première fois en yoga sans comprendre ce que ça voulait dire. Il a fallu plusieurs mois pour réussir à "m'enraciner". D'ailleurs, une séance de yoga n'est pas du tout pour moi une garantie d'ancrage...

Je ressens cet ancrage principalement après avoir marché sur un sol inégal en chaussures barefoot ou pieds-nus, encore plus lorsque je grimpe sur des rochers toujours en barefoot. (J'ai dû être une chèvre de montagne dans une vie antérieure). Et je perds toujours cet ancrage en descendant (une chèvre de montagne handicapée, donc...)

 

Mon but est maintenant de trouver cet ancrage dans ma vie de tous les jours. J'y arrive plutôt bien en position assise grâce à la Technique Alexander. J'ai beaucoup plus de mal en position debout et c'est mon objectif des prochains mois avec un travail de détente et de proprioception.

Alors les sports de glisse, j'ai forcément réduit pas mal en raison de mon état de santé, mais si je pouvais, j'en ferais toujours, parce que c'est ce qui est naturel pour mon corps. Mais je fais aujourd'hui attention à faire des sports terriens qui permettent cet ancrage. Pour mes enfants aussi, je fais attention à cet équilibre aérien/ terrien.

 

J'espère que cet article vous a plu. Les commentaires sont les bienvenus (un pseudo suffit, pas besoin d'entrer une adresse e-mail).

 

Voici le menu des articles :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article