La déglutition parfaite

Publié le par Cascades

Super Kiné Maxillo m'a aidée à faire cet article. C'était utile pour moi d'avoir une explication détaillée de ce que devrait être LA déglutition parfaite (dite déglutition adulte). Ce n'est tellement pas naturel...

Comme je l'ai répété pas mal de fois dans ce blog,  il faudrait acquérir cette déglutition avant un traitement d'orthodontie, d'occlusodontie, avant une opération maxillo, pour un traitement de SADAM. Bon, je le conseille aussi à toute personne ayant des douleurs à la nuque, des problèmes de posture. C'est tellement magique que c'en est incroyable...

 

Position de repos

On parle ici de la position que tout le monde devrait avoir au repos.

- La pointe de la langue sur les petites bosses derrière les dents du haut, ce qui bloque la respiration buccale. On est donc obligé de respirer par le nez. (le top !)

- Idéalement, la bouche est fermée, ça crée plus de salive et protège les dents des caries, et l'organisme de microbes ambiants. (Ces microbes passent alors par le nez et sont filtrés par les poils des narines.)

En revanche, pour les personnes rétrognathes ou prognathes, le fait de fermer la bouche peut engendrer beaucoup de tensions au niveau des mâchoires ou du menton. Il est donc mieux au niveau musculaire de laisser la mandibule prendre la position qui lui convient le mieux une fois que la pointe de la langue est bien placée.

- Les dents ne sont pas en contact et la langue "flotte" un peu.

 

Certains personnes pensent que leur langue est trop grosse pour se positionner correctement dans la bouche. En fait, comme dit Super Kiné Maxillo, c'est juste qu'on a une langue qui n'a pas l'habitude de travailler comme il faut. Pour 99.99% des gens, la taille de la langue est correcte. Si elle paraît trop grosse, il faut la muscler avec de la kiné maxillo ou de l'orthophonie et elle va s'affiner.

 

 

Déglutition

Normalement, on déglutit bouche fermée. En revanche, la bouche (un peu) ouverte est conseillée pour les rétrognathes ou prognathes pour éviter une contraction trop forte des lèvres et un mauvais placement de la mandibule. C'est pas sympa quand on mange, mais c'est mieux...

- aucun contact de la langue avec les dents,

- on dépose la salive ou la bouchée alimentaire bien ramollie sur le haut de la langue (on a pris le temps de mâcher...)

- la pointe de la langue est posée sur les petites bosses du palais, au centre, juste derrière les incisives supérieures (idem position de repos)

- les molaires sont mises en contact et serrées modérément en même temps que la langue entière s'écrase fortement contre le palais par un mouvement de piston vers le haut.

- la déglutition se fait sans perdre l'appui de la pointe, sans bouger les lèvres, le menton ou les joues.

Puis on reprend la position de repos.

Il n'y a donc pas de mouvement d'aspiration.

 

 

 

 

On voit sur la vidéo ci-dessous, c'est assez rapide et la langue s'écrase bien jusqu'au fond du palais.

Pour avoir une idée du fond du palais, dites le son "k" plusieurs fois et observez l'endroit où la langue touche le palais bien au fond de la langue. Et bien à chaque déglutition, la langue doit aller jusqu'à ce point-là (oui, c'est loin...).

 

Avec du jus d'ananas (en blanc sur la vidéo)

 

Je conseille bien sûr l'aide d'un orthophoniste ou d'un kiné maxillo pour vous aider dans la rééducation de la déglutition.

A retenir :

- déglutition infantile - mouvement d'aspiration

- déglutition adulte, dès l'apparition des dents définitives - aucun mouvement d'aspiration, tout se fait par poussée de la langue

 

Pour aller plus loin, j'ai bien aimé la vidéo ci-dessous, mais il faut comprendre l'anglais (il parle assez vite).

 

J'espère que cet article vous sera utile . Pour toutes questions ou commentaires, n'hésitez pas à me laisser un petit mot, avec un pseudo (pas besoin d'indiquer votre e-mail).

A bientôt !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article