100% Barefoot - 1 an après - essai des Five Fingers

Publié le par Cascades

100% Barefoot - 1 an après - essai des Five Fingers

1 an après, je suis toujours 100% barefoot (pieds-nus ou chaussures minimalistes). Je trouve toutes les autres chaussures inconfortables. Alors oui, au niveau design on peut faire mieux, et j'ai du mal à trouver des chaussures correctes pour le travail.

J'avais parlé des Joe Nimble précédemment, c'est sans doute les seules chaussures minimalistes pour femme acceptables pour paraître habillée. Pour les hommes, il y a plus de choix (VivoBarefoot, Joe Nimble).

Les chaussures dont je parle aujourd'hui sont certainement les pires, et je n'ai pas osé les emmener au bureau : ce sont les Five Fingers de Vibram. Globalement, elles sont moches...

Je les avais essayées il y a un an, et je ne les ai pas trouvées confortables du tout. Puis, après quelques mois de Merrell Vapor Glove, j'ai voulu réessayer. Et depuis, c'est l'amour fou...

Au niveau proprioception, elles sont fabuleuses. En revanche, je trouve qu'il y a beaucoup beaucoup de défauts de fabrication et il faut commander les paires par 2 ou 3 pour trouver les 2 chaussures qui vont iront bien, qui seront collées pareil, etc. Vibram n'est vraiment pas le champion du collage droit. Néanmoins, ces chaussures à 5 doigts sont une vraie bonne idée.

Cela veut dire que chaque orteil est séparé, et peut se muscler séparément. (donc les orteils grossissent un peu, oui oui...). Si vous hésitez entre 2 tailles, prenez celle du dessus, car si vous adoptez les FiveFingers, vos pieds vont un petit peu s'élargir.
Au niveau proprioception, c'est le top : j'ai retrouvé le plaisir de grimper sur des pierres, sur des troncs d'arbres (sans glisser, ce sont des très bonnes semelles).

Pour comprendre l'intêrêt des orteils séparés, on peut raisonnner par l'absurde : anatomiquement, les pieds et les mains sont assez proches. Si vous essayez d'emprisonner dans une structure rigide et étroite tous vos doigts de la main, y compris le pouce, pendant des heures, vous allez avoir mal aux mains, et certainement aussi aux bras et aux épaules (les personnes à qui j'ai fait essayer n'ont pas tenu 10 minutes). Si vous relâchez cette "cage", vous allez tout de suite vouloir étirer votre main et vos doigts. Les pieds ont autant besoin de liberté que les mains et c'est pour cela qu'il faut permettre à vos orteils un libre mouvement. SED ou pas SED...

 

Voici donc un petit aperçu des chaussures que j'ai ou que j'ai pu essayer. Toutes les chaussures Vibram sont déclinées en au moins 4 couleurs, dont le noir. (lavables en machine  aussi)

 

Vibram Vi-B

Les premières que j'ai achetées.

- très aérées.
- semelle très souple -  aussi fine et souple que les Vapor Glove de Merell
- très légères
- peuvent faire mal au tendon d'Achille
- ne tiennent pas super au pied

J'ai dû essayer 6 paires pour en trouver une qui m'allait à peu près et finalement, elles me font mal au pieds. Je ne recommande donc pas.

 

Vibram Alitza Loop

Les plus belles selon moi. Fin de fabrication en 2017 : c'est le moment de les acheter en soldes !

- même semelle que la Vi-B
- très légères
- tiennent très bien aux pieds
- seront trop serrées pour les personnes avec un cou-de-pied fort : c'est élastique, mais pas réglable.

Je les aime beaucoup, mais mon pied déformé ne les a pas acceptées.

 

Vibram V-Soul

Les remplaçantes de l'Alitza Loop, avec un scratch pour régler le cou-de-pied.

- même semelle que la Vi-B
- très légères
- tiennent très bien aux pieds
- réglage facile

Un bon choix, même si j'aurais aimé que la voûte plantaire soit plus fermée.

 

Vibram Vi-S

Mes chouchoutes par temps chaud !

- même semelle que la Vi-B
- très légères
- tiennent très bien aux pieds
- réglage facile
- respirants, même au niveau des orteils

Seul bémol, la plante de pied n'est pas protégée du tout. Bien pour la respiration, mais il peut y avoir des surprises dans les chemins caillouteux.

 

 

 Vibram V-Run

Plus lourdes, semelles plus épaisses. Comme tous les modèles fermés, elle tient très bien au pied.

La voûte plantaire est un peu trop formée à mon goût.

C'est une chaussure faite pour la course, et le pied sera très bien protégé en montagne. En revanche, ce n'est pas le modèle que je conseillerais pour des personnes qui se baladent sur des chemins ou en ville, car on perd des informations sensorielles au niveau des pieds.

 

Certaines FiveFingers ont une semelle très épaisse. Même si vous avez peur de la semelle fine, il ne faut pas hésiter : seule la semelle fine peut avoir un effet positif sur la proprioception. Une semelle épaisse sera beaucoup moins efficace.

Si vous avez des modèles de FiveFingers à conseiller, ou des questions, des pensées à partager, n'hésitez surtout pas à laisser un petit commentaire (un pseudo suffit, pas besoin d'e-mail).

J'espère que cet article vous a plu. Pour comprendre mon cheminement vers le barefoot, je vous invite à lire les précédents articles sur le sujet :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article